L'Attrape Souris

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

octobre 2005

Une dernière sucrerie avant d’aller au dodo !


Aujourd’hui, le nec plus ultra des marques c’est la customisation. Après le succès de Nike iD point de trêve des confiseurs ! c’est désormais M&M’s qui propose de personnaliser ses célèbres confiseries sur son store. C’est assez cool mais encore un peu “more expensive” à partir de 38$.

M&M’s Store pour les gourmands (moi je suis au régime depuis 10 minutes) Sticky, confiseur Australien qui propose le même type de service

Une idée pour notre José “Bovin” : L’arrachage OGM au Sabre Laser


L’Organic Trade Association, organisme américain qui promeut la culture biologique, à lancé cet été une opération virale fort sympathique, Store Wars. Parodie légumière de Star Wars, il est question de la lutte des rebelles bio contre l’empire OGM qui envahit les magasins WalMart. Réalisé image par image, la vidéo est d’une grande qualité et la bande sonore en presque TXH est merveilleuse. Une très bonne initiative pour faire passer ce genre de message auprès des jeunes ( voir aussi le site de la Fondation Louis Bonduelle, Légumes 2000)

Store Wars, Que la force bio soit avec vous !

La Française des Jeux connaît la chanson


La FDJ est à l’initiative d’une opération virale plutôt réussie baptisée Euro Chansons. Parodie de l’Eurovision, l’objectif est de promouvoir Euro Millions. Même si le concept de “faire chanter” de riches européens n’a pas grand chose à voir avec le smilblick (quoi que Stéphanie de Monac ait bien poussé la chansonnette) il faut reconnaître que la chose est bien faîte. Le clip du groupe Autrichien d’Alpaga Warum est à se tordre de rire. Le plus fun c’est que ce sont des employés de la FDJ et de Young&Rubicam qui interprètent l’ensemble des clips. A quand le Star Academy chez MRM ?

Euro-Chansons, montez le son de vos hauts parleurs mais pas trop ;-)

Fuck les marques... quand les blogs prennent le contrôle de votre communication...


Tout le microcosme politique (enfin surtout les Gaullistes) se souvient avec délice des douces années de l’ORTF ; une parole d’évangile, des journalistes à la botte et pas le moindre soupçon de critique envers l’action gouvernementale... une sorte de tolérance zéro de l’opposition.
Les marques ont elles aussi leur ORTF... il s'appelle TF1, un programming bien huilé - 45 minutes de vidage de cerveaux, 6 minutes d’un premier tunnel publicitaire, 30 secondes d’auto-promo sponsorisées, 6 minutes d’un deuxième tunnel et hop on repart pour 45 minutes de révision du cerveau. Pendant des années les marques ont dégusté du petit (Le)lay... mais voilà le monde change !

Lire la suite